« Louis Thomas Achille, de la Négritude aux Negro spirituals » récit en BD – revue « Les rues de Lyon » #43

Dans son numéro 43 de juillet 2018, la revue mensuelle Les rues de Lyon consacre entièrement son récit historique en bande dessinée habituelle à :

« Louis Thomas Achille, de la Négritude aux Negro spirituals »

Auteurs

Scénario d’Hélène MARIE

Elle a elle-même chanté les Negro spirituals avec le Park Glee Club, donc sous la direction de Louis Thomas ACHILLE, peu avant la mort de ce dernier. Aussi est-elle légitime quand elle propose avec c(h)oeur un récit-itinéraire.

L’histoire est constituée d’une grosse quinzaine d’événements-clés de la vie de son personnage, jalonnant ainsi une vie d’engagements décisifs.

Les dialogues (reconstitués) avec les personnages historiques, facilitent l’entrée dans l’expérience des rencontres effectives qui ont orienté la vie exceptionnelle de l’humaniste martiniquais à la triple culture.

Graphisme et scénario de Josselin Limon-Duparcmeur

Josselin Limon-Duparcmeur - scénariste et graphiste
Josselin Limon-Duparcmeur, scénariste et graphiste – photo : J.L. ACHILLE – 2018

 

 Portrait de Paulette NARDAL, cousine de Louis Thomas ACHILLE, inspiratrice de la Négritude,
« work in progress » (travail en cours) de Josselin Limon-Duparcmeur, graphiste (avec son aimable autorisation)
pour la revue Les rues de Lyon n°43

Le graphisme de Josselin Limon-Duparcmeur, à la fois sobre et efficace, puise dans l’iconographie familiale et historique. Il conduit sans détour à l’essentiel du personnage principal, et renvoie aux questions actuelles.

Le Park Glee Club et les Negro spirituals porteurs de dépaysement

Parmi les événements qui ont façonné l’engagement de Louis Thomas ACHILLE, l’extrait ci-dessous évoque la création du Park Glee Club, chorale d’anglais du lycée du Parc de Lyon spécialisée dans les Negro spirituals,  qui permettra à quatre générations de collégiens, lycéens et d’étudiants lyonnais de s’ouvrir à la différence, par la pratique vocale d’une autre culture.

Page 7 (extrait ) du récit graphique « Louis Thomas Achille, de la Négritude aux Negro spirituals »
in Les rues de Lyon n° 43 de juillet 2018 – œuvre de Josselin Limon-Duparcmeur, graphiste (avec son aimable autorisation)

Une succession d’engagements

Par leur récit illustré d’une dizaine de pages, les auteurs mettent en résonance les enjeux actuels avec les engagements de Louis Thomas ACHILLE. Engagement dans la Cité par la fraternité et la culture, malgré la difficulté des apparences, grâce à  la richesse de la diversité et du dépaysement.

Gratitude

Cette publication, que saluent joyeusement les descendants de Louis Thomas ACHILLE, est concomitante avec la décision de la ville de Lyon d’entretenir dans l’espace public la mémoire de celui qui, né aux Antilles, a d’abord enseigné aux USA, puis est devenu définitivement lyonnais, sur une décision administrative de l’Inspection générale de l’Education nationale, en 1946 !

Plus d’information sur le récit en bande dessinée

#43 Louis Thomas Achille

*

Où trouver la revue Les rues de Lyon

La revue Les rues de Lyon est vendue par abonnement
et au numéro dans les points de ventes dont liste apparaît en cliquant sur la carte ci-dessous :

plan
cliquer sur la carte

1 Rétrolien / Ping

  1. Dédicace de la revue Les Rues de Lyon samedi 15 septembre 2018 - Louis Thomas Achille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.