Photo de Jeanne NARDAL (en sépia, en bas à droite), sous celle de Joséphine BAKER, dans l’exposition « Portraits de France » au Musée de l’Homme – Photo © Etienne ACHILLE – décembre 2021

Les Enfants de Louis Thomas ACHILLE remercient chaleureusement les internautes ayant consulté ce site en 2021, et qui y reviennent en 2022, pour suivre ses nouvelles publications.
Malgré la pandémie, l’objectif d’être l’une des sources fiables d’information et de documentation est atteint puisque, le site louisthomasachille.com a connu une année 2021 de très grande intensité.

Comme 2020 en avait déjà donné des signes, les figures de Louis Thomas ACHILLE et de ses cousines NARDAL, méconnues jusque-là et actrices de l’émergence d’une conscience Noire dans l’entre-deux guerres, ont franchi en 2021 un palier de notoriété jamais atteint auparavant. Ce site, ainsi que les archives de Louis Thomas ACHILLE, y ont largement contribué en répondant favorablement à de nombreuses demandes.

Les SŒURS NARDAL

C’est d’abord le cas pour les cousines NARDAL de Louis Thomas ACHILLE.
Plus particulièrement, Jane et Paulette ont vu un nombre et une diversité considérables de publications rendre enfin justice à leur action d’incubatrices de la Négritude :

LES SOEURS NARDAL, penseuses de la Négritude – La Déferlante #2

  • lors de l’atelier « A propos de Paulette NARDAL » des Universités d’automne 2021 du Mouvement Hommes/Femmes à Lyon le 10 octobre :
Atelier Paulette NARDAL, Universités d’Automne 2021 du Mouvement H/F – Lyon -10 octobre 2021 – Photo © Jean-Louis ACHILLE
  • par Google dont le doodle mondial du 12 octobre a marqué le 125ème anniversaire de la naissance de Paulette NARDAL et célébré la publication de La Revue du monde Noir :
Doodle de Google sur Paulette NARDAL
 Paulette NARDAL célébrée par Google
  • dans l’exposition gratuite Portraits de France au Musée de l’Homme (Paris) inaugurée en décembre et qui a dû être prolongée jusqu’au 14 février 2022.
    Conçue à partir du recueil éponyme demandé par le Président de la République pour mieux faire connaître 318 personnalités célèbres, moins connues, voire ignorées, ayant participé au récit national, l’exposition met à l’honneur  Jane et Paulette NARDAL :
Paulette NARDAL au Musée de l’Homme Photo © Etienne ACHILLE 2021

Dans l’exposition du Musée de l’Homme, Jane et Paulette voisinent, l’une avec Joséphine Baker (cf. photo en début d’article) et l’autre avec Pablo Picasso (cf. photo ci-dessous) :

Photo de Paulette NARDAL (en sépia, au centre) sous celle de Pablo PICASSO dans l’exposition « Portraits de France » au Musée de l’Homme – Photo © Etienne ACHILLE – décembre 2021
  • Paulette NARDAL à la « Une » et dans le Grand format
    Paulette Nardal, Slimane Azem, Do-Hûu Vi… Ils sont venus de loin et ont fait la France  de Béatrice Bouniol du quotidien La Croix du 12 février 2021 :
Une de La Croix (détail) édition du 12 février 2021
  • plusieurs formats courts, podcasts et autres attestent de l’émergence des sœurs NARDAL dans le grand public et sur les réseaux sociaux :
    Ils ont été diffusés notamment par TV5 Monde, lemonde.fr, Facebook, ainsi que sur Netflix : le mini-court-métrage Paulette Nardal réalisé par Johanna Makabi et Fanta Sylla (visible ici. Début à 3mn 30s) a accompagné, au sein du programme « Lumières Noires », la sortie sur la plateforme du western The Harder They Fall réalisé par Jeymes Samuel et coproduit par Shawn Carter alias Jay-Z.

La parcours de Louis Thomas ACHILLE lui aussi reconnu à divers titres

La connaissance et la diffusion des Negro Spirituals

Le fondateur de NEGRO SPIRITUALS, LYON – photo © J.L. ACHILLE – 1994
  • Bibliothèque municipale de Lyon – logotype

    La Ville de Lyon a accepté le don à la Bibliothèque municipale du fonds documentaire de l’association « Negro Spirituals, Lyon » que Louis Thomas ACHILLE avait constituée pour rassembler ouvrages, partitions, disques et enregistrements en vue de nourrir ses quarante-cinq ans de pratique et de pédagogie des chants d’esclaves africains-américains.
    Ce fonds est désormais à la Bibliothèque municipale de Lyon à la Part-Dieu (en face de la gare).

    intérieur de la Bibliothèque municipale de Lyon
    à l’intérieur de la Bibliothèque municipale de Lyon Part-Dieu – photo © Jean-Louis ACHILLE – 01/2022
  • Les voix de l’Atlantique : les negro spirituals et le gospel en France, 1945-1980 – Histoire du transfert culturel d’une musique noire
    Ce mémoire de Master 2 en Histoire culturelle et sociale a été soutenu à l’Université Paris-Saclay – Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines par Laure BENEDETTI sous la direction d’Anaïs FLECHET, Il analyse comment le parcours spécifique de Louis Thomas ACHILLE l’a placé dans une position exceptionnelle pour porter cet héritage musical durant un demi-siècle.

  • Très attendu, l’ouvrage de référence sur la musique Africaine Américaine dans la France d’après-guerre de la chercheuse américaine Celeste DAY MOORE a été publié : Soundscapes of Liberation (Duke University Press).
    Tout le chapitre 4 est consacré à l’engagement de Louis Thomas ACHILLE au service de cette musique si signifiante dans son identité forgée entre Antilles-Europe-Amérique-Afrique.

    Document : Duke University Press

La contribution au mouvement de la Négritude

  • l’émission « La marche du monde » de Valérie NIVELON sur RFI a fait une large place à des archives sonores présentant l’analyse par Louis Thomas ACHILLE du salon des NARDAL à Clamart, de la genèse de La Revue du monde Noir et de l’émergence de la Négritude auxquels il a participé dans le Paris des années 20 et 30 :

     Studio RFI – Photo © Etienne ACHILLE – décembre 2021
  • La nouvelle biographie de Léopold Sedar Senghor (Perrin Biographies) par Jean-Pierre LANGELLIER aborde l’amitié d’une vie entre Louis Thomas ACHILLE et le poète et premier Président de la République du Sénégal, lien tissé en Khâgne au lycée Louis-le-Grand.

    Document : PERRIN

Nous nous permettons d’attirer l’attention des internautes sur deux éléments erronés figurant à la page 86 de la biographie éditée par PERRIN :

  1. D’une part, il y est indiqué que Louis Thomas Achille est « cousin par sa mère des sœurs Nardal ».
    Or, sa parenté avec ses cousines s’établit en fait par son père, Louis Achille, dont la sœur, Louise, épouse Paul Nardal et donne naissance à leurs sept fameuses filles.
  2. D’autre part, « Le père d’Achille… Louis Achille Sr » n’a pas « enseigné dans une université de Washington et conservé des amitiés parmi les intellectuels noirs américains ».
    C’est son fils Louis Thomas Achille – Louis Achille Jr, donc – qui a enseigné aux universités de Howard (Washington, D.C) et d’Atlanta (Géorgie) de 1931 à 1943. Il y a développé des liens profonds avec de grandes figures Africaines-Américaines de l’époque, intellectuels, universitaires, diplomates, artistes, etc.: Alain Locke, Mercer Cook, Ralph Bunche, Lois Mailou Jones, Richmond Barthé, etc.
    Particulièrement fondateur, ce volet américain de son parcours trouve ses origines dans les rencontres du Paris des années 20 avec plusieurs de ces figures, au domicile familial des Achille rue Geoffroy-Saint-Hilaire et plus encore, au salon de ses cousines Nardal à Clamart d’où a émergé la Négritude.

Mémoire des combattants Noirs de la Deuxième guerre mondiale

Plusieurs dizaines de Tirailleurs furent massacrés par la Wehrmacht en juin 1940 à Chasselay (Rhône). La nécropole nationale (Tata sénégalais) qui en fait mémoire a été honorée dès 1947 par Louis Thomas ACHILLE qui s’y rendait chaque année, très attaché à entretenir ce lien puissant avec l’Afrique, à proximité de Lyon où il venait de s’installer.
La célébration du 11 novembre 2021 a été marquée par la parution d’une bande dessinée consacrée à ce monument exceptionnel : il s’agit du n°83 de la collection « Les rues de Lyon » dont le n° 43 avait été dédié à Louis Thomas ACHILLE.

revue Les rues de Lyon #83
© L’épicerie séquentielle

L’ensemble de ces publications et travaux confirme d’année en année l’actualité de ces itinéraires forts, engagés et ouverts à l’universalité.
En 2022, ils résonnent avec un monde en proie au doute et à l’angoisse de l’avenir qui donne un écho particulièrement contemporain à ces figures dressées contre le racisme et la ségrégation.

La tendance constatée en 2021 semble se confirmer au vu des perspectives de l’année 2022 pour la mémoire de Louis Thomas ACHILLE.

Parmi les actions et évènements qui s’annoncent en 2022 :

  • Bibliothèque municipale de Lyon – logotype

    L’entrée effective du fonds documentaire « Negro Spirituals, Lyon » dans les collections de la Bibliothèque de la Ville de Lyon sera marquée par un évènement pour en valoriser la richesse et le sens ; il est en cours de conception avec les conservateurs spécialisés en musique.
    Ce site l’annoncera et publiera des contenus inédits pour documenter la réalisation d’un des projets les plus chers à Louis Thomas ACHILLE qui voulait s’assurer de transmettre et rendre accessible ce patrimoine.

  • Initialement prévue en 2021, mais reportée en raison de la pandémie, la réédition de La Revue du Monde Noir sera publiée par les Nouvelles éditions Place avec une nouvelle préface de Brent Hayes EDWARDS venant enrichir celle de Louis Thomas ACHILLE dans la réédition de 1992 (Editions Jean-Michel PLACE).
    Ce site accompagnera cet évènement avec des contenus inédits sur le contexte de création de la Revue, la conception qu’en avaient ses créatrices et créateurs – notamment Jane et Paulette NARDAL, et le rôle joué par Louis Thomas ACHILLE.
  • L’ouvrage de référence de Celeste DAY MOORE, Soundscapes of Liberation (cf. supra) fera prochainement l’objet d’une publication spéciale sur ce site car il s’agit d’une contribution importante et inédite à la connaissance et l’étude de l’action de Louis Thomas ACHILLE pour les Negro Spirituals.
  • Une émission « Toute une vie« , par Nedjma Bouakra sur France Culture, sera prochainement consacrée aux soeurs NARDAL

D’autres projets ambitieux sont en préparation et seront également présentés en 2022 sur le site. Ils permettront notamment :

  • de changer d’échelle pour mieux répondre à la demande croissante d’accès et d’usage des archives de Louis Thomas ACHILLE émanant notamment des institutions, des chercheurs, des médias et de la presse,
  • de conserver, faire connaître et exploiter son considérable fonds photographique au cœur duquel figure une traversée du XXème siècle riche, entre autres, de nombreuses images prises par lui-même de 1929 à 1994,
  • aux côtés des descendants des NARDAL, d’amplifier notre contribution à la reconnaissance par le grand public – et notamment les établissements scolaires – de l’œuvre des cousines de Louis Thomas ACHILLE.

Les enfants de Louis Thomas ACHILLE

Croyant

TRENTE ANS DE NEGRO SPIRITUALS avec le Park Glee Club® par Louis Thomas ACHILLE (1978)

L’année 1978 fut l’occasion pour le Park Glee Club®, et Louis Thomas ACHILLE, de vivre solennellement 30 années de Negro spirituals, et plus particulièrement à la Martinique, île natale de son fondateur-directeur. L’ensemble des festivités [...]
Actualités

Louis Thomas ACHILLE sur RFI à propos des sœurs NARDAL

La marche du monde émission de Valérie Nivelon Dimanche 19 septembre 2021 Thème La déferlante de la Négritude Elle emmène dans le Paris des années 30 où Andrée, Jane et Paulette NARDAL et leur cousin Louis [...]