Projet de plaque pour la future « Rue Louis Thomas ACHILLE » – document ville de Lyon – 28 mai 2018

Français

Communiqué officiel des enfants de Louis Thomas ACHILLE
28 mai 2018

Lors de son Conseil municipal du 28 mai, la Ville de Lyon a décidé de donner le nom de « Louis Thomas ACHILLE » à une rue nouvelle à ouvrir dans le quartier contemporain de La Confluence (2ème arrondissement).
Les descendants de Louis Thomas ACHILLE accueillent cette décision avec une joyeuse reconnaissance et une forte satisfaction. Cette officialisation dans l’espace urbain lyonnais donne désormais une dimension historique à la mémoire d’un homme que rien ne prédisposait à venir vivre à Lyon, mais qui s’y est définitivement fixé.

De la Martinique à Lyon via les USA

Descendant d’esclaves africains déportés aux Antilles, métis né en 1909 à la Martinique d’une famille comptant de nombreux intellectuels, Louis Thomas ACHILLE vint faire sa khâgne au lycée Louis-le-Grand de Paris en compagnie, notamment, de Georges POMPIDOU et de Léopold Sedar SENGHOR dont il resta l’ami. Il enseigna d’abord le français aux Etats-Unis de 1932 à 1943, à l’université noire Howard de Washington D.C. Il y développera des liens étroits avec des personnalités Afro-Américaines majeures parmi lesquelles le philosophe et écrivain Alan LOCKE, auteur de l’ouvrage de référence The New Negro, l’universitaire et diplomate Mercer COOK, et Ralph BUNCHE, diplomate et lauréat du Prix Nobel de la Paix en 1950.
Agrégé d’anglais en 1946, Louis Thomas ACHILLE fut nommé au lycée du Parc de Lyon où il fit toute sa carrière française, principalement dans les classes préparatoires, formant des générations des meilleurs étudiants lyonnais. La qualité de son enseignement fut unanimement reconnue par ses pairs et ses anciens élèves ; nombre d’entre eux accédèrent à des hautes fonctions privées et publiques.

Park Glee Club

En 1948, Louis Thomas ACHILLE fonda et dirigea ensuite le « Park Glee Club », chœur de Negro Spirituals composé de lycéens et d’étudiants. Nourrie de son expérience de la ségrégation raciale aux Etats-Unis, cette chorale fera de Lyon l’une des villes du monde où le son et le sens des Spirituals seront les plus entendus ; elle s’éteindra avec lui en 1994.

Sur les ondes

L’ancrage lyonnais de Louis Thomas ACHILLE se manifesta par de forts nombreux engagements associatifs, culturels et spirituels entre Rhône et Saône, dont l’animation hebdomadaire d’une émission diffusée en France et en Belgique consacrée à la musique sacrée afro-américaine sur Radio Fourvière – devenue le réseau national R.C.F. – dont il fut le premier président. Il constitua également « Negro Spirituals, Lyon », un centre de documentation sur les musiques sacrées afro-américaines, dont le fonds va être prochainement versé à la Bibliothèque municipale de Lyon pour en permettre l’accès au plus grand nombre.

Inscription dans l’histoire lyonnaise

Le nom de Louis Thomas ACHILLE est désormais inscrit dans l’espace public lyonnais, symboliquement à la confluence du Rhône et de la Saône. Il dira l’actualité du parcours d’un homme enraciné tout à la fois dans les continents américain, européen et africain, d’un humaniste ouvert à l’autre et d’un infatigable porteur des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Note : La ZAC 2 de la Confluence étant en chantier, l’inauguration de cette nouvelle voie « Louis Thomas ACHILLE  » n’aura pas lieu avant plusieurs mois.

 

en savoir plus sur la Ville de Lyon

en savoir plus sur la Confluence

 

Portrait Louis Thomas Achille
photo : D.M.C. studio IMAGE – Nice (non daté)

English

Official statement of the children of Louis Thomas Achille
May 28th, 2018

On may 28, 2018 the Lyons town council decided to give Louis Thomas Achille’s name to a new street in Lyons, in the « Confluence » district.

From Martinique to Lyon via the USA

Louis Thomas Achille’s descendants rejoice and greet this news gratefully. This official recognition in the urban area gives a historical dimension to the memory of this man who did not intend to live in Lyons, and who settled there definetily.

A descendant of African slaves deported in the West Indies, a 1909 Martinique born metis, in a family who counted many intellectuals, Louis Thomas Achille graduated in “Khâgne” in Paris, where he met Georges Pompidou and made friends with Leopold Sedar Senghor. He first taught French in the USA from 1932 to 1942 at Howard University in Washington D.C. He stroke up acquaintances with important African-American persons. Among them were the philosopher and writer Alan Locke, who wrote the reference book “The New Negro”, the professor and diplomat Mercer Cook, and the 1950 Peace Nobel Prize Ralph Bunche.

As an “aggregation” graduate in 1946, he was appointed at lycée du Parc in Lyons, where he spent his French career. The quality of his teaching was widely acknowledged by his peers and alumni. Many of them reached high public and private positions.

Park Glee Club

In 1948 he founded and directed the Park Glee Club, a choir which sang only Negro Spirituals. Enriched by his bitter experience of racial segregation in the USA, this choir made Lyons a town where the sound and the meaning of Negro Spirituals were mostly heard. The Parg Glee Club vanished when he passed in 1994.

On the waves

Louis Thomas Achille’s lyonese anchoring gave expression through numerous fellowship, cultural, and spiritual commitments. He was the first president of Radio-Fourvière (RCF today), and hosted a weekly program of Afro-American sacred music. He created Negro Spirituals Lyon, a documentation center about sacred African-American music, which soon will be given to the Lyons library, in order to make it available to everybody.

Inscription in the Lyon history

Louis Thomas Achille’s name is now engraved in Lyons’ public area, symbolically at the junction of the two rivers Rhône and Saône. This underlines the present nature of the journey of this man who deep rooted in American, African, and European continents all the same. He was an open minded humanist, and tirelessly held on freedom, equality and brotherhood values.

Learn more about Lyon’s City

Learn more about Confluence district

 

 

trouver la "Rue Louis Thomas ACHILLE"
Plan de l’extrémité sud du quartier de la Confluence à LYON 2° – document Ville de Lyon