31 août 2019 – 110ème anniversaire de la naissance de Louis Thomas ACHILLE

maison natale LTA
maison natale (aujourd'hui démolie) de Louis Thomas ACHILLE le 31 août 1909 (photo Jean-Louis ACHILLE - 1978)

Au début du XXème siècle, l’île de la Martinique, découverte par Christophe Colomb en 1502, est encore une colonie française d’Outre-Mer. En tant que telle, elle a connu l’esclavage, instauré dès 1671. Grâce à l’abolition définitive de l’esclavage en 1848 et aux affranchissements intervenus auparavant, d’anciens esclaves s’élèvent dans la hiérarchie sociale. On assista alors à l’émergence d’une bourgeoisie noire locale, dont l’élite parvint à occuper certaines charges publiques.

Ainsi, le grand-père paternel de Louis Thomas Eugène ACHILLE (1909-1994), Louis Thomas ACHILLE (1834-1905), prend-il la charge d’huissier de justice au Lamentin, commune où se situe aujourd’hui, non loin de Fort-de-France, l’aéroport de l’île.

Philéas Gustave Thomas Louis ACHILLE (1878-1965) – détail – non daté

De même, Philéas Gustave Thomas Louis ACHILLE (1878-1965), premier agrégé noir en 1905, le père de L.T. Eugène ACHILLE, deviendra un acteur majeur de la Martinique durant la première moitié du siècle. Professeur d’anglais, puis proviseur du lycée Schoelcher à Fort-de-France, conseiller privé du gouverneur, fondateur de la Maison du Sport et de l’USMSA (Union Sportive Martiniquaise des Sports Athlétiques), personnage influent qui ne cédera pas aux sirènes de la politique.

Sur le plan culturel, cette bourgeoisie se nourrit des humanités classiques. LTA, sa fratrie, ses cousines NARDAL, et d’autres amis créent les Jeunesses Littéraires, groupe informel de jeunes qui se réunissent pour célébrer littérature, théâtre et musique classiques. Le divertissement festif n’est pas en reste, et les fins de semaine, dès les années 1920, donnent lieu à des bals dans toutes les grandes familles, au son des valses, polkas et mazurkas européennes métissées de biguine et de rythmes issus d’une tradition africaine maintenue. Ce double héritage musical est illustré par Louise NARDAL, la tante de LTA, qui enseigne le piano, tout comme sa fille Alice, mère de la cantatrice Christiane EDA-PIERRE.
Louis Thomas ACHILLE naît et grandit dans ce creuset culturel, qui le prépare, tout comme d’autres membres des familles ACHILLE et NARDAL, à un parcours riche et éclectique.

Louis Thomas ACHILLE par le Photographic Division P.H. Polk, Instructor Tuskegee Institute Alabama – septembre 1940

Louis Thomas ACHILLE naît et grandit dans ce creuset culturel, qui le prépare, tout comme d’autres membres des familles ACHILLE et NARDAL, à un parcours riche et éclectique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.